Réseau universitaire franco-vénézuélien Marcel Roche - RMR

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
International

Actualités

    • Accueil des doctorants dans les locaux de l'institut des Amériques à Vanves

      L'IdA a vocation à accueillir tout chercheur (et doctorant) américaniste du réseau, pas seulement les Parisiens.
      C'est un lieu où peuvent aussi aller travailler, lorsqu'il sont en séjour à Paris, tous...

      Lire la suite

    • Appel d'offre du RMR 2018

      Madame, Monsieur, Le Réseau franco-vénézuélien Marcel Roche (RMR) émet son appel d'offre à de nouveaux projets avec le Venezuela pour l’année 2018-2019. Vous trouverez en fichiers attachés le texte...

      Lire la suite

    • Nouvelle référente IdA à l'UPPA

      Mme Hélène FINET remplace désormais Mr Dardo SCAVINO en tant que référente IdA à l'Université de Pau et des pays de l'Adour.
       Mail : helene.finet@univ-pau.fr

      Lire la suite

PDF
Vous êtes ici :

Réseau universitaire franco-vénézuélien Marcel Roche - RMR

Le Réseau Marcel Roche constitue un élément important de la coopération universitaire, scientifique et technologique entre la France et le Venezuela.

Il vise à constituer un réseau d'universités, écoles et laboratoires français et vénézuéliens en vue de travailler sur des thèmes communs qui répondent à des critères d'applicabilité au secteur économique, industriel et public.

Les actions communes de recherche ont un double objectif:

  • la formation et le perfectionnement des étudiants et des enseignants-chercheurs, selon des modalités de codirection et en partenariat avec le milieu industriel,

  • la valorisation sur la base du bénéfice mutuel, des résultats des recherches scientifiques et technologiques conjointes.

 

Appel à projet

Un appel à projet est lancé chaque année.

Les institutions partenaires présenteront leur projet et celui-ci fera l'objet d'une expertise.
Le comité de direction, composé d'un représentant du secrétariat du RMR, d'un représentant des universités pour chaque partie, français et vénézuélienne, et du conseiller de coopération de l'Ambassade de France à Caracas, se réunira une fois par an pour étudier les projets et sélectionner ceux qui répondent le plus aux critères d'éligibilité.

La participation effective du secteur économique (entreprises privées, organisme institutionnels, associations, etc.) est nécessaire et doit faire l'objet d'un cofinancement de la recherche.



Mode de coopération

Le travail de recherche se situe au niveau Master 2 et doctorat. Des étudiants et enseignants-chercheurs seront sélectionnés afin d'effectuer une mobilité au sein d'une université partenaire.
Chaque université désignera un coordinateur chargé d'assurer le suivi des missions réalisées.

Cette mission a pour but d'animer la coopération scientifique et technologique avec l'ensemble des membres du réseau (séminaires, rédaction d'articles ou de brevets, visites d'entreprises, etc.) et de faciliter la reconnaissance et la valorisation dans le cursus des périodes de formation universitaire des étudiants.

Chaque programme est conclu par un colloque dont la vocation est de dresser le bilan de coopération, d'assurer la dissémination des connaissances à l'extérieur du réseau et de consolider un réseau thématique avec possibilité d'orientations nouvelles de recherche.

Le rapport d'activité fera ressortir à la fois les résultats académique, les transferts de compétences opérées et la valorisation de recherches en terme de retombées économiques, industrielles ou sociétales (brevets, activités nouvelles, création d'entreprises, etc.)


Financement

Le MAEE (Ministère des Affaires Étrangères et Européennes) via l'Ambassade de France à Caracas cofinance les missions des étudiants et des enseignants-chercheurs et contribuent aussi à l'organisation du séminaire de clôture et au fonctionnement du Secrétariat du RMR.

Les étudiants sélectionnés bénéficieront d'une bourse de 800€/mois pour la durée de leur séjour.
Le séjour des enseignants-chercheurs sera financé par l'université d'accueil.


Les frais de déplacement des étudiants et enseignants-chercheurs sera pris en charge par l'Ambassade de France à Caracas via le secrétariat du RMR à l'UPPA.
 

Gestion

Elle est assurée par le secrétariat du RMR institué à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour et composé de:

M. David Bessières, Coordinateur Scientifique et VP des Relations Internationales
Tél: 05.59.40.75.00 - mail: david.bessières@univ-pau.fr

Marina Hild, responsable administrative du RMR aux Relations Internationales
Tél: 05.59.40.78.05- mail: marina.hild@univ-pau.fr

La mission de ce secrétariat est de ...

  • Lancer des appels d'offre auprès des établissements d'enseignement supérieur et des organismes de recherche français en coordination avec une procédure parallèle dans le pays partenaire ;
  • Procéder, pour la pratique, à l'identification de nouveaux projets et partenaires, à la sélection des projets dont l’expertise est effectuée par le comité de direction du RMR ;
  • Assurer de suivi des actions financées, leur évaluation à mi-parcours et en fin de parcours, l'administration, la gestion et la valorisation du RMR ;
  • Représenter le Comité, en relation avec les postes diplomatiques français du pays partenaire, dans les réunions mixtes avec les autorités du pays partenaire ;
  • Évaluer chaque année la participation des entreprises et faire la promotion du réseau auprès de celles-ci ;
  • Fournir aux administrations de tutelle un rapport annuel sur les activités du RMR, un état justificatif des dépenses engagées et, de façon générale, toute information susceptible d'intéresser le MAEE et l'Ambassade de France de Caracas.